Costume de marié : comment bien le choisir ?

Par on 2015-08-31

A tord ou à raison, le costume de marié est jugé moins important que la robe de la mariée.

Erreur !

Car il est tout aussi important. Même s’il se doit d’être en second plan face à la star du jour, il doit être neutre et sobre, comme le veut la tradition.

Il existe de nombreuses possibilités de choix en matière de costume de marié, mais comment bien le choisir ?

Entre costume trois-pièces, jaquette et autre redingote, pour lequel opter ?

Des costumes et un seul choix

Il existe de nombreux modèles de costume de mariés. Ces derniers varient selon les goûts de chacun :

  • L’idéal serait le costume trois-pièces : il est composé d’une veste, d’un pantalon et d’un gilet. Il convient très bien pour un mariage, le gilet est assorti avec la pochette, et la veste doit se porter ouverte. Il faudra cependant éviter, de porter un nœud papillon. C’est de mauvais gout.
  • L’option originale du smoking : il faut le choisir quand la robe de mariée est très chic, pour faire une belle paire. C’est une tendance très américaine, et qui donne une allure très chic au marié.
  • La queue de pie, pour un mariage chic : dans le décor d’une cathédrale entouré de tout le gratin de la haute société, c’est un costume qui convient pour les grandes cérémonies. Selon la tradition, les témoins et les pères doivent porter le même costume.

Si on peut faire un choix entre ces costumes, il faudra à tout prix éviter celui de ville. Qu’il soit à deux ou trois boutons, c’est le genre de tenue qui ne doit se porter qu’au bureau. Sauf s’il s’agit d’un mariage décontracté, il est absolument à proscrire.

Les erreurs à éviter

Le costume doit mettre en valeur la silhouette du marié, et il faut pour cela éviter certaines erreurs. La veste doit être parfaitement à la taille du futur époux, et la couture doit se retrouver à l’endroit où l’épaule se casse. En effet, les épaules sont l’élément qui définit la structure du costume. En plus, la veste doit être à la bonne longueur. On peut facilement la définir, en prenant comme repère les paumes de main, quand les bras sont le long du corps.

Le cintrage de la veste est également d’une importance capitale. Il doit épouser la courbure du flanc et du dos, sans plis gênant ou sans serrer, surtout autour du bouton. Il ne faut pas oublier le pantalon, dont l’ourlet doit parfaitement retomber sur les chaussures, de sorte à ne former qu’un seul pli sur la jambe.

Voilà quelques astuces pour bien choisir son costume de marié, mais cela ne s’arrête pas là. En plus de ces fondamentaux, il faut aussi assortir les couleurs et les motifs de tous les éléments qui composent le costume. Il est possible de se faire conseiller par des spécialises en la matière, pour que la présentation soit la plus harmonieuse possible.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *